rêves mars

Je vois par la fenêtre un homme qui tombe

Deux jeunes gens sont près de lui et partent en courant

Je descends rapidement

Je veux le sauver

D’autres voisines sont là

Je crie

Quelqu’un a appelé les pompiers ?

On me dit oui

Une femme me dit n’allez pas le voir

Il y a déjà la mort dans ses yeux

Puis l’homme se transforme en petit chien noir et blanc

La femme lui dit : toi tu es un coquin

Et le chien se roule de joie

Je le trouve très mignon

La circulation prédit peut-être l’avenir

Dieu siffle il souffle sur ma tête

Dans le germe à l’intérieur du ventre je soupirais je soupirais

Une seconde avant d’arriver les choses ont l’air d’arriver

Je me souviens d’un film dans ma tête je vidais l’eau

Tes mains les miennes

Ces mains aimeraient partir elles aimeraient nous perdre

Longues feuilles vertes

Duveteuse comme celles de la menthe

Magnolias

Liste des pays parcourus

Elle te ressemble

Quand elle tremble

Flaubert

Des adolescents

L’adolescence

Ne pas s’embrasser devant les enfants

Mon sujet c’est la vie humaine

Bertrand Cantat travaille dans une boutique

Il vend des anges en plâtre blancs

Mon enterrement s’organise

Tout est prêt

Le cercueil est un peu étroit mais ça ira

Prête pour réfléchir à des questions

Jean Giono parle

Il prononce le mot : professionnellement

Petite histoire d’amour avec une amie

Pourquoi pas

Je prononce le mot amoureuse dans un tube et ma voix résonne

Des escargots noirs sous la pluie sur mes plantes

Des méduses noires accrochées aux jambes aux bras

Jul

Je demande à Roxana de porter le voile et de se couvrir les bras

Cette personne veut arroser une tombe mais elle arrose une flaque avec un camion

Ça me fait hurler de rire

On dirait que je veux tout pour moi

Mickaël fait un discours devant ses collègues ingénieurs et c’est vraiment très bien

Je pense : quel orateur

Une amie m’envoie une chanson dans laquelle on entend la phrase je t’aime

Je chante avec un groupe connu

Je fais les notes parallèles

Cadenas sur une porte

Taper du pieds

Un couple d’hommes

Ils ont 4 enfants

L’un d’eux est dentiste et podologue

Il récupère des petits morceaux de dents des riches pour les placer sur les dents des pauvres

Son mari me dit : on va tous les dimanches au cimetière et on y fait des soins des pieds

Transformé en pierre

Blanc gris

Mes parents

Ma grand-mère

Ma tenue me va assez bien

Je suis chez mes parents

Soudain une énorme tempête

Tout est obscur il fait nuit

Tout est détruit tout vole

Il pleut si fort qu’il y a des vagues

Je raconte à mon éditeur et à d’autres personne le rêve de la tempête

Tout le monde est intéressé

J’ai un poil long et énorme au milieu du visage

Je crie : j’ai ça moi ?

Une femme de mon enfance sur un tracteur

Elle me reconnaît

Je lui dis : mais comment tu fais pour me reconnaître j’ai tellement changé

Elle me dit : non tu es pareille

Je lui dis : toi tu n’as pas vieilli c’est bizarre

Elle me dit qu’elle fait les oliviers roux

Elle me dit : c’est pas très bon pourtant

Je suis maintenant dans la catégorie des personnes âgées

Au centre bouddhiste du Mans

Je parle et personne ne m’écoute

Ça me déplaît

Je dis : de la colère se manifeste dans mon esprit

Je suis partie en pyjama

Proust et la fistinière

Un vieil homme

Je l’aide