rêves février

en silence

nous rentrons dans une chambre

Yannick a du vomi sur son pull

une petite fille essaie de me convaincre

il y a beaucoup de grands serpents partout dans mon jardin

mais en vrai ça va j’ai plus peur

j’ai plus peur de rien là

je suis en full détente

Sivan a des abdos

son ventre est parfaitement musclé

elle me demande de le toucher

et je le touche

un ami m’envoie JTM

c’est sympa mais gênant

je sais pas trop quoi répondre

je l’aime bien

mais pas au point de dire je t’aime wsh

my baby my valentine my température is high

on se réveille on se rendort

et on se réveille et on se rendort

on parle

je lui parle et je ne sais pas ce que je dis

des clés

je ne me perds pas

je connais le chemin

un village

mais c’est un faux village

les gens couchent ensemble et chantent

et trafiquent des choses la nuit

ça me fait peur

j’ai perdu mes chaussures chez mon éditeur

on les cherche partout

elles restent introuvables

je suis en chaussettes maintenant

mon éditeur me demande de ne pas dire à sa mère qu’il fume

je lui réponds : t’inquiète je vais rien dire

le mot goudou vient des boissons sucrées

on disait qu’elles avaient un goût doux

puis ça a changé de sens

j’ai tellement d’affaire et de bagages

je peux à peine marcher

Nan guin nan wan

nan guin nan wan

Nan guin nan wan

nan guin nan wan

une femme avec énormément de gel dans ses cheveux rouges

je lui dis ma chérie après tous ces orgasmes allons manger une glace je connais un endroit à côté de la villa

elle a écrit un poème

elle me le montre

il est mignon

ce sont des vers courts clairs espacés

il y a la phrase : aimer d’amour et d’eau fraîche

j’ai avalé un filtre de cigarette

fusillade chez mc donalds

je fais une cabane pour François

je mets des draps des couvertures des matières douces

je mets des livres des films

tout ce qu’il aime

il sera bien

je croise Rafa en sortant du bus

gare

je rate un train

Lasseindra Ninja

trop de flow