rêves août

je suis folle 

je fais des choses qui n’ont pas de sens et que j’oublie

je dis des choses qu’il ne faudrait pas je sais que je suis folle

dîner avec Frédérique 

je ne mange pas 

je dis n’importe quoi et je ris 

je lui demande tu fumes et tu prends des desserts ? 

tu fais les deux ? dîner d’écrivains 

une autrice et traductrice explique de quelle manière la souffrance physique a modifié son esprit 

je suis timide 

les auteurs entourent soudain Jonathan Coe

il boite il marche lentement 

il faut lui annoncer la mort d’un ami 

ce sera une épreuve il le vivra très mal 

mon éditeur m’explique que cet auteur n’est pas mondain

la plupart du temps il reste dans sa chambre il ne veut pas être dérangé 

l’après-midi il écrit 

je pense : il vient d’écrire 

je le regarde

Alexandre et Etienne ne s’aiment pas

ils parlent de douleurs en voiture un lit dans la rue voler une chips géante a un enfant Tarkovski jouait lui-même ses films avant de les faire jouer 

il était bouddhiste passer tout doucement d’une journée à l’autre 

cuisiner les légumes qu’on a déjà 

se concentrer dessus 

bien choisir ses relations cet éditeur trempe un grand bretzel dans du lait et il le mange lentement je fais ma valise trop de vêtements

je casse une ampoule ma mère recroquevillée comme un insecte discussions pour se moquer de telle ou telle personne 

je me tais Avalokitésvara retourner dans le passé 

tout recommencer 

d’abord je lirai Proust on achète une maison Roxana et moi 

première nuit dedans 

énorme inondation 

mes livres sont touchés 

je hurle 

Roxana regarde des dessins animés au lit entourée d’eau quelqu’un ne me reconnaît plus parce que j’ai grossi je rencontre la youtubeuse fitness Sissy MUA et je lui dis je connais tes vidéos salle de classe on me dit où je dors cette nuit mon père m’attend un dîner je suis face à Francis Lalanne 

il parle de politique 

je lui demande où il vit 

il me répond en me montrant le réchauffement climatique dans son téléphone grâce à une application qui mesure les températures de tout 

il a inventé un nouveau mouvement diététique 

ça consiste à gonfler les aliments

il gonfle des légumes avec une machine à air je rencontre une auteure mondialement reconnue

elle parle français

on parle de choses simples

les traits du visage de Céline Dion indiquent une dépression une auteure censée être espagnole parle russe

on ne sait pas comment parler avec elle

personne ne parle russe

je vais lire dans un bar à Perpignan beaucoup d’élèves je les aide certains ont des problèmes Patato a les dents qui bouge boire seule dans un bar je paye avec de petites pièces 

des regards une atmosphère désagréable de grands sachets de riz sont en vente dans les bars maintenant je vais au bureau du Seuil en voiture il pleut je conduis 

je me gare devant mais mal 

une femme avec ses enfants est à l’accueil je lui dis que je dois monter elle me donne une clé pour Géraldine 

dans l’ascenseur je me vois j’ai un très gros ventre de vieille dame j’ai un vieux gilet très laid 

je veux m’arranger je voulais avoir une meilleure apparence 

pourquoi je vais dans ces bureaux qu’est-ce que je vais leur dire 

je n’ai rien à dire un gars me dit je m’intéresse à plein de choses et je découvre plein de choses il me dit la mosquée est à l’état d’abandon je crois que j’ai compris le problème de l’islam Nabila dans un centre bouddhiste désert où je dors Roxana a écrit : tout ce que dieu fait est bon poursuite en Iran c’est la guerre 

il y a des inondations

on se cache Roxana et moi sous un pont 

on me conseille de jeter mes airpods car l’état nous espionne à travers ces airpods 

je les lance dans l’eau un professeur obscène retournez-vous techniciens des vagues sacrés ma mère est dure avec une petite fille des plantes la mer le succès la fille de la chaîne YouTube La petite Okara je sors avec une fille hetero ce n’est pas sérieux

il n’y a pas d’amour nous sommes très amies 

elle ouvre un Tupperware plein de légumes 

sa fille lui offre une petite fleur rose en disant « mama » dans un hôtel un très grand avion 

je n’ai pas de place à l’intérieur c’est minuscule

je me mets dans le couloir je me tiens à une petite manette 

l’avion s’arrête dans le ciel 

quelqu’un dit à la pilote si l’avion s’arrête il tombe 

elle dit on va juste descendre et je referai un décollage Simon est habillé tout en bleu 

il a les cheveux longs maintenant et roux 

c’est un festival il parle avec des gens il m’ignore et je vois un sanglier 

je vois que des gens plantent des crochets autour des oreilles de ce sanglier

c’est une tradition 

je pleure énormément 

je vais face à un mur et là je ne peux que pleurer coupure d’électricité 

chanter avec une voix grave dans un micro je fais tout pour que l’invitée se sente bien

Patato un troupeau de buffle fonce sur la voiture de mes pauvres parents dans une voiture avec Frédérique et Laurent fleurs mauves grandes branches

une église quelqu’un est très malade tout le monde sort je rentre un homme croit me reconnaître et me tient par la hanche je lui dis de dégager à côté de chez moi ce n’était pas une église mais un grand bureau de poste

faire la bise à quelqu’un qui ne voulait pas les éditions Cheyne ne vont plus exister je force pilounette accident losing game une fille que j’ai bien connue est triste 

beaucoup de gens sont morts dans sa vie 

elle s’est fait tatouer le nom d’une fille qui s’appelait Céline 

je lui dis que je l’ai bien connue

qu’on a passé des soirées ensemble qu’elle a même dormi chez nous 

je lui parle du bouddhisme je lui dis qu’on n’est jamais seul le mâle apporte les caractéristiques mâles et femelles dans la femelle on a lâché des chiens sur nous des bergers allemands énormes 

je récite des choses dans ma tête en respirant calmement et en regardant un mur 

les chiens se calment 

j’en caresse un 

au fond j’ai très peur énorme attentat lors de la lecture des premiers extraits de mon livre incendie terrible tout à coup au cours d’un dîner un jeune homme trisomique s’arrache involontairement le cerveau lors d’un tour de magie vélo je suis petite 

je suis contraire 

je suis ton contraire ivrognerie