/

Laura Vazquez vit à Marseille où elle se consacre l'écriture poétique et narrative. Ses livres sont publiés aux éditions Maison Dagoit, L'arbre à parole, Plaine Page, et Cheyne éditeur. On trouve aussi ses textes au sommaire de nombreuses revues (If, Nioques, Espace(s), La mer gelée, Littérature…). 

Ses poèmes ont été traduits en chinois, anglais, espagnol, portugais, norvégien, néerlandais, allemand, italien, et arabe. Son travail a été présenté dans des journaux ou magazines comme Les Inrockuptibles, Libération, Grazia, Elle, ou Diacritik. 

En 2014, elle reçoit le prix de la Vocation pour son premier livre La main de la main. Elle est également lauréate 2016 des ateliers Médicis, résidente 2017 de la Fondation Michalski pour l’écriture et la littérature, résidente 2018 du programme de résidence d’écrivains de la région Ile-de-France, et résidente 2019 de la maison de la poésie de Rennes. 

Elle donne régulièrement des lectures publiques de ses poèmes à travers le monde : Ming Contemporary Art Museum de Shanghai (Chine), Centre Pompidou (Paris), Fondation Louis Vuitton (Paris), Musée d'art contemporain de Genève (Suisse), Maison de la poésie de Paris, Norsk Litteraturfestival (Norvège), Festival Voix Vives de Tolède (Espagne), Centre d'art d'Amsterdam Perdu (Hollande) … 

En parallèle, elle anime des Masterclasses et des ateliers d'écriture, notamment au Centre International de poésie de Marseille, à l'école supérieure d'art d'Aix, à l'école supérieure d'Arts et Média de Caen, ou de manière ponctuelle dans des lieux comme le théâtre de la Bastille à Paris, la Bibliothèque centrale du Brabant wallon en Belgique, et auprès d'enfants, d'adolescents, d'adultes, de documentalistes, de professeurs, d'enfants et adultes primo-arrivants, ou en prisons auprès de détenus.